Chapitre 3 - Bâtissez une motivation pérenne et saine chez l'enfant

Comment réagir face à l’erreur ?

Fiche récapitulative

Les erreurs, lorsqu’elles sont mal gérées, peuvent être une source de démotivation majeure pour les enfants et les jeunes en difficulté scolaire. Voyons donc comment faire pour les gérer au mieux.

Il est nécessaire de changer le regard que vous avez sur les erreurs afin d’aider votre enfant. La première étape est de comprendre deux points clés :

1- Les erreurs sont tout à fait normales.

Un enfant qui apprend va se tromper, c’est logique. Le point n°2 nous montre même qu’elles sont essentielles.

2- L’erreur est une étape de l’apprentissage.

Elle s’inscrit dans les processus cognitifs. C’est-à-dire que le cerveau se sert des erreurs pour apprendre.

Comment bien gérer les erreurs en connaissance de ces 2 principes ?

Premièrement, pour ne pas démotiver l’enfant, les erreurs doivent être accompagnées d’encouragements positifs. Il faut dire ce qui va en premier, puis ce qui ne va pas par la suite.

Cela permettra à votre enfant de rester dans un état d’esprit positif.

Comme pour les encouragements, les erreurs doivent être associées à l’action et non à l’enfant. Il ne faut pas lui dire qu’il est nul, mais lui expliquer que ce qu’il a fait n’est pas juste en lui expliquant pourquoi. Le but est d’éviter de le faire culpabiliser.

Ensuite, il ne faut pas dramatiser l’erreur en associant des émotions négatives à celle-ci. Ancrez-là dans le processus d’apprentissage et rendez-là normale.

Puis, afin de ne pas contrarier l’enfant, adoptez vous-même une attitude positive.

Enfin, il faut équilibrer le positif et le négatif. Les retours positifs doivent être plus nombreux. De plus, il est inutile de s’attarder sur le négatif. Il vaut mieux relever seulement certaines erreurs et se concentrer sur celles-ci afin de maximiser les chances de progrès.

Une question ? Une remarque ?

15 + 3 =